Passer au contenu principal

Pourquoi dans l’aérospatiale, tout le monde veut passer aux verrous tournants en aluminium plutôt qu’en acier ?

Pourquoi la réduction de poids est-elle si importante dans l’aérospatiale ? L'aluminium, qui pèse deux fois moins de poids que l'acier, est-il la réponse ?

L’aluminium permet-il de réaliser d’importantes économies ? 

Pour connaître la réponse, nous devons faire un calcul. 

Quels sont aujourd’hui les coûts d’un avion ? Voici une règle empirique qui vous permet de calculer les coûts impliqués :

Dans un vol de 10 heures = le coût du carburant pour transporter n'importe quel poids dans un avion.

Imaginez donc que vous avez 1 kg à bord, cela signifie que le pilote doit faire le plein de 1 kg de carburant pour transporter ce petit poids au-dessus de l'océan. Chaque fois qu'il décolle pour ce vol (je suis juste curieux de savoir quand les compagnies aériennes commenceront à vous demander de vous tenir sur une balance et à vous demander de payer un supplément car votre IMC n'est pas bon :-) c'est de toute façon quelque chose pour l'avenir).

Quart de tour Boeing 747

Dans le cas d'un vol de 10 heures, voici ce que cela signifie : 

1 kg de carburant équivaut à plus de 1 litre de carburant, puisque le poids est moindre : la densité du kérosène = 0.82 g/cm³, tandis que la densité de l'eau est de 0.997 g/cm³

Donc : 1 x 0.997 / 0.82 signifie que vous avez besoin de 1.215 litre de carburant

Le coût moyen du carburant = 0.99 euro par litre ; ce qui veut dire qu'il faut compter 1.2 euro pour transporter son 1kg pendant 10 heures en avion.

Un Boeing 747 typique vole pendant 30 ans avant d'être mis à la retraite, ce qui signifie qu'il vole entre 135000 165000 et XNUMX XNUMX heures.

Pour une moyenne de 150000 1.215 heures, cela signifie 150000 x 10 18225 / 30 = cela coûtera à la compagnie aérienne XNUMX XNUMX euros pour chaque kilo transporté au cours de ces XNUMX années. 

Dans le cas de l'aluminium : il pèse la moitié du poids de l'acier, vous économisez donc la moitié de cet argent : environ 9000 XNUMX euros par kg.

 

Dans le cas des Turnlocks, ils ne pèsent pas très lourd, alors on pourrait se demander pourquoi s'embêter...

Eh bien : le poids typique d’un Turnlock est de 0.006 kg par pièce.

Imaginez que vous installiez 100 pièces en acier sur un avion : 9000 x 0.006 * 100 = 5400 euros de surcoût, soit le coût qui peut être égal ou inférieur pour une pièce en aluminium spécialement produite pour vous.

S'il ne s'agit que de 10 pièces, une différence de prix de 540 euros peut être acceptée. Bien entendu, dès qu’on parle de 50 pièces ou plus, il faut penser à l’aluminium.

En conclusion, oui, les pièces en aluminium peuvent représenter une économie importante pour l’industrie aérospatiale. 

Remarque:

L'un des problèmes techniques, dirait-on, est que les quarts de tour en aluminium sont moins résistants, mais ce n'est pas le cas, puisque la partie critique du quart de tour est la goupille transversale, qui est toujours en acier inoxydable.